LA POSITIVITÉ DES PERSONNES NÉGATIVES

L’une des philosophies les plus répandues sur les réseaux sociaux AUJOURD’HUI, et même dans certains livres est de vous encourager à vous éloigner des personnes négatives. Je fais partie des personnes qui vous diront souvent le contraire.

J’ai plusieurs collègues qui le disent et je pense qu’ils ont leurs raisons de le faire.

J’ai souvent tenu ce langage par le passé jusqu’à ce que me viennent en mémoire certaines expériences qui m’ont conduit à considérer le sujet autrement.

Déjà, je m’étais souvenu que j’étais moi aussi une personne négative, pessimiste avec une mentalité programmée à la médiocrité et à l’échec.

Malgré cela, il s’est trouvé des personnes plus éclairées qui se sont présentées sur mon chemin et qui m’ont accepté tel que j’étais, m’ont inspiré par leur manière d’être et de faire.

Ils m’ont appris des choses sur moi qui m’ont aidé à travailler sur ma mentalité afin de devenir une meilleure personne qui aide aujourd’hui d’autres personnes à devenir meilleures.

Ensuite, j’ai réalisé qu’il n’y avait pas meilleure opportunité pour grandir en sagesse et en capacité spirituelle que de rencontrer des gens difficiles, négatifs et pessimistes.

On dit souvent que les difficultés de la vie sont les meilleurs moments pour grandir. Et on ne réalise pas que rencontrer des gens difficiles se classe dans la catégorie des difficultés de la vie qui nous aide à grandir dans le domaine des relations et du développement de notre personnalité.

Récemment, j’ai un vieil ami qui est venu me voir et se plaignait de son épouse avec qui il s’était marié il y avait seulement six mois. Il me racontait des situations et des faits à la maison qui le dérangait fortement et qui leur créaient des histoires régulièrement.

J’ai sourit en l’écoutant et je me suis souvenu que c’est quelqu’un qui toute sa vie avait fuit les personnes qui ne correspondaient pas à ses standards de vie.

Cette réalité l’a rattrapé dans son foyer. C’est la femme qu’il a marié qui s’est révélée être une de ces personnes.

Il m’a demandé ce qu’il pouvait faire pour la faire changer. Je lui ai dit : RIEN !

Comment ça ? Tu es coach, tu as même écrit un livre sur les relations, tu devrais avoir des choses pour m’aider me dit-il.

J’ai répondu : <<C’est exact mais je ne connais pas un moyen de changer les autres. Je sais juste que quand on change soi-même, tout se met à changer autour de nous, et les personnes dans notre vie sont concernées. >>

Mon cher ami souffrait parce qu’il avait fuit toute sa vie un genre de personnes qu’il a finalement rencontré à un endroit où il lui était difficile de fuir comme il le faisait par le passé.

La leçon, c’est que les gens négatifs sont nécessaires pour votre développement personnel. Vous ne pouvez pas passer votre vie à les fuir. Vous risquez de les rencontrer à un moment décisif où ce sera impossible ou presque de fuir.

Ça sera peut être avec un partenaire amoureux, un enfant rebelle, un associé compliqué, un collègue insupportable, un patron difficile etc.

La souffrance de cette posture vous enseignera qu’il était nécessaire d’apprendre à vivre avec les personnes difficiles (selon vous) .

Vous avez été certainement comme cela aussi. Vous n’auriez certainement pas supporté que les autres vous fuient pour cette raison.

Apprenez à faire face aux personnes négatives, pessimistes et difficiles. Exercez vous à les impacter avec votre leadership, votre tolérance et votre lumière et devenez comme j’ai dit dans LA MAÎTRISE DES RELATIONS, « un maître de l’amour ».

Si vous n’y arrivez, cela ne signifie pas qu’ils sont trop difficiles. Cela signifie que vous, vous n’êtes pas trop fort…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *